Le lait maternel et l’allaitement en quoi est-ce primordial pour la santé de l’enfant et de sa future santé ?

On le sait déjà bien assez, le lait maternel a une richesse en nutriments, il y a plus de 200 composants. Cela t’intéresse ? J’en parle déjà dans un article précèdent =>> En quoi le lait maternel est bénéfique pour Bébé et Maman ?

Dans cet article, je vais parler un peu plus en détail de l’importance de donner le sein dès la naissance d’un point de vue plus physiologique.  En quoi cela va aider sur la santé du bébé, l’aider à se prémunir et aussi en quoi cela va aider sa santé future. 

Ça t’intéresse ? On continue alors let’s go

Les premiers jours de bébé 

Dès la naissance le système du nouveau né est mis à rude épreuve. Tout un nouvel environnement s’offre à lui. Tous ses sens s’éveillent et se mettent en marche pour découvrir et appréhender ces changements. 

Les changements se font aussi en interne. Pendant 9 mois, le foetus a été nourri par sa mère via le cordon ombilical. Elle a pu lui fournir le nécessaire en nutriments pour se construire, mais dès le J-0 tout son système va évoluer pour fonctionner seul et de façon indépendant. 

Par quoi la santé de bébé passe ? 

On le sait, la première protection de bébé va être le colostrum (article ICI), cet élixir est produit dès le second trimestre de grossesse et se trouve être riche en nutriments et anticorps. Ces anticorps sont sa première protection pour lutter contre les agressions extérieures mais pour aussi prévenir sa future santé. 

Le Colostrum permet également du fait de sa composition d’aider à éliminer le méconium. Libéré du méconium, le système digestif de bébé va pouvoir se lancer. 

Et le saviez-vous ? Dès les premiers jours et pour toute sa vie, sa flore intestinale va se construire et évoluer. 

Qu’est ce que la flore intestinale ? En quoi est-elle importante pour notre santé et celle de bébé ? 

La flore intestinale est un ensemble de micro-organismes présents au niveau des intestins. Ils sont en symbiose avec le corps et contribuent au bon fonctionnement de l’organisme et notamment de la digestion. 

Cette flore (pour tous, adultes et enfants) est constituée de trois couches de bactéries. La première couche découle de nos premiers jours de vie et du colostrum puis du lait « maternel » (pas artificiel). Tu vois où je veux en venir ?

La deuxième couche a été construite via notre alimentation lors des 15 dernières années (où derniers jours pour bébé). Et la troisième couche découle des trois dernières semaines. 

Revenons à notre première couche de bactéries, elle est formée par le colostrum et le lait maternel. Il est donc important de pouvoir donner à minima le colostrum à bébé. Celle-ci sera ensuite recouverte de la seconde puis troisième couche. On ne pourra plus y agir, si elle est détruite par une prise d’antibiotique trop forte par exemple, on ne pourra la restaurer totalement surtout pour le tout boutchou. Le lait maternel permettra dans tous les cas d’aider à se restaurer au mieux mais comme le lait maternel remplace le colostrum au bout de 3-5 jours on ne pourra plus bénéficier des bienfaits du colostrum. 

Venons en maintenant au fait de son importance sur notre santé. 

La flore intestinal comme dans sa définition aide au bon fonctionnement de l’organisme. Elle aide à la digestion notamment des aliments ingérés. Elle permet également de lutter contre les bactéries pathogènes, car plus les bonnes bactéries sont en places moins les bactéries pathogènes ont de capacités à vivre.

Les bonnes bactéries permettent aussi la bonne perméabilité intestinale soit le bon fonctionnement et le passage des nutriments dans l’organisme

Une fois ce système déstabilisé, tout un dérèglement du système immunitaire peut se faire créant alors des inflammations en tout genre (otittes, rhino-pharyngites, gastro-entérite…).

La flore intestinale est fragile et surtout une fois détériorée, elle est difficile à restaurer. 

Pour la restaurer, il faut bien manger avec de bonnes combinaisons alimentaires, bien respirer. 

Ce qui induit pour nos bébés de leur donner ce qu’il y a de plus riche pour eux, le colostrum et le lait maternel. 

Voilà pourquoi cela les aide à se prémunir contre certaines pathologies. Alors oui, cela ne les empêchera pas d’en avoir dans leur vie, même dès petit, mais selon toutes les études menées, ils sont moins malades et moins souvent.

Il existe bien évidemment des compléments alimentaires pour aider la flore intestinale à se restaurer même chez les tout-petits. Si cela t’intéresse tu peux me contacter par email. 

As-tu compris en quoi l’allaitement peut aider à prémunir la santé de bébé et sa santé en tant qu’adulte ?" En résumé, cela prépare un bon terrain pour une bonne digestion et une bonne assimilation des nutriments pour le système immunitaire. 

Voilà voilà si tu as des questions n’hésites pas et si tu attends bébé pour cette année et que tu souhaites avoir des astuces pour bien démarrer ton allaitement je t’offre ici mon e-book sur « 7 astuces pour démarrer sereinement son allaitement ».

L’importance de l’allaitement dans le monde

Le lait maternel est puissant, nous ne savons pas encore toute l'étendue de ce qu'il apporte aux nourrissons. 

Cette conférence de Katie Hinde au TedWomen 2016 en est encore une preuve. 

Elle rappelle d'une part que le lait n'est pas seulement nourricier mais que c'est également un médicament, un afflux de sentiments qui est transmis pour le bon développement du bébé. 

La richesse du lait maternel permet d'une part de nourrir l'enfant avec une multitude de composants, mais c'est aussi ce qui l'aide à façonner son cerveau ainsi que de construire et protèger le tube digestif en nourrissant bénéfiquement les microbes de ce dernier. 

Le lait maternel est à ce jour peu étudié ; dans sa conférence elle explique que c'est même moins étudié que le café ou le vin. Cette scientifique rappel alors l'importance d'étudier ce premier fluide qui est ingéré dés la naissance. Mais qu'il est également important d'en parler rapidement autour de la future maman. Que l'on parle alors des médecins, sages femmes qui devraient dés lors être plus avertis sur le sujet et l'importance de l'allaitement maternel. 

Elle rappelle très bien que cela en va de la Santé publique. Car le lait maternel a la capacité de protéger, renforcer l'humain. Mais pour ce faire, il faut que dés le début tout le discours évolue. Il faut que les gens comprennent l'importance de ce geste et surtout aider les jeunes mères. 

Je vous laisse découvrir cette belle conférence qui est un très bon rappel. 

N'hésitez pas à la partager. Soyons fortes ensemble !! 

J’espère que cela t’aide à comprendre certaines choses et si tu ne l’as pas encore fait ; je t’invite à télécharger mon E-book « 7 astuces pour démarrer un allaitement sereinement ».

Masser son bébé, un moment détente pour parents et enfants !

fds

Les massages ne sont pas réservés qu’aux adultes ! Non Non. Ces derniers sont bénéfiques pour tous. Beaucoup de sages femmes ou masseurs proposent des sessions massages-bébé, profitez-en !! Pourquoi ? Je te dis tout…

Le massage est un langage universel et facilement compréhensible pour le bébé et ses parents. Tous les gestes, le rythme et l’intention, que tu mets dans tes mains pour masser ton enfant, sont le reflet de ce que tu es et de ce que tu veux lui donner. Masser un nourrisson permet de reproduire les mouvements et le contact qu’il a connu dans le ventre de sa maman et ainsi le détendre et le relaxer. N’oublies pas, il a baigné 9 mois dans un cocon au chaud, avec les battements de ton coeur et ta respiration comme rythme. Le toucher délicatement avec des gestes définis permettra à mini-toi de se reconnecter à ce qu’il a vécu. 

Pourquoi masser son bébé ? Quels sont les bénéfices ? 

Il y a de nombreux bénéfices à masser son bébé. Cela permet dans un premier temps de bien développer son lien d’attachement avec son père ou sa mère. En observant et en écoutant le rythme de respiration de bébé, on lui fait comprendre que l’on est à l’écoute et il ressent l’amour que vous lui porter. De plus, le touché physique stimule la production d’ocytocine (hormone de l’attachement). 

Plus un enfant est massé, plus il se détend et sera moins stressés, ce qui pourra également agir sur son sommeil de façon positif. Plus le bébé est détendu plus le sommeil est un peu plus long cela lié à la mélatonine (l’hormone du sommeil). 

Le fait de masser régulièrement son bébé agit également sur sa bonne digestion, qui est lié aussi à la bonne circulation sanguine, ce qui permet à bébé de bien prendre du poids. 

Tout ces bénéfices ne sont pas négligeables 😉 et permettent un bon moment entre l’enfant et ses parents. Pour mon ainée, nous avions suivi un cours avec notre sage femme, papa avait beaucoup apprécié cet échange les yeux dans les yeux. Après c’est facile de reproduire les gestes à la maisons et pourquoi pas l’induire dans un rituel. 

Quand peut-on masser son bébé ? 

Il est souvent dit que l’on peut masser dés que son cordon ombilical est cicatrisé. De mon côté, ma sage femme m’avait préconisé d’attendre les 2-3 mois de bébés afin qu’il soit plus conscient des gestes. Après cela reste une décision propre à chacun. 

Le plus important c’est d’en avoir envie et de voir si bébé est réceptif, ne pas le forcer. 

Plus tu le respecteras, et comprendras quel moment convient le plus à ton enfant plus vous passerez un moment magique. Il faut être pleinement disponible pendant le temps du massage. 

Comment masser bébé ? Y a t’il des dangers ? 

Certains parents ont déjà massé bébé au feelling (ressenti). Et c’est très bien, il n’y a aucun danger à toucher son bébé. Il faut simplement rester vigilant aux signes de désengagement de ton bébé. Rien ne sert d’insister sur une zone s’il n’apprécie pas à ce moment là. 

Dans un premier temps, on commence par apposer sa main sur le torse de son bébé pour le rassurer, écouter sa respiration. Ensuite, on peut masser son torse en croisant les mains, toujours en gardant une main sur le torse en glissant.

Une fois, l’enfant rassuré, on peut l’aider à soulager ses intestins. Pour se faire, on replie ses petites jambes (pour arrondir la colonne vertébrale), places ensuite une de tes mains sous le bassin pour le maintenir et puis tu réalises avec ta seconde main des petits cercles avec ses jambes. Au fur et à mesure son ventre se relâchera.

Pour les bras et les mains, on descendra de l’épaule en petit cercle puis on englobera dans notre main tout le bras. Au niveau du coude et du poignée, on fera des petits cercles. Tu prends ton pouce et ton index pour entouré l’articulation et tu tournes légèrement pour masser.

Ensuite, tu peux passer aux jambes et aux pieds. Ce sont des zones assez facile à aborder. Il suffit de masser délicatement de la cuisse jusqu’à la cheville en petit cercle. Pour insister sur les genoux et la cheville, on fera comme pour le coude et le poignée, de léger cercle avec son pouce et son index en tournant autour des articulations. Tout en douceur car le cartilage n’est pas encore finalisé. 

Pour les pieds, on massera délicatement la plante de pieds et on pourra s’appuyer sur quelques points d’acupuncture comme masser le bout des orteils (soit au dessus de la plante qui touche le sol lorsque l’on est debout et au dessous de l’ongle, c’est clair ?? 😉 ) en commençant par le petit orteil jusqu’au gros orteil pour soulager lors des poussées dentaires. 

Le massage du dos est souvent celui où l’on se rend compte facilement du bien être de petit, on sent assez vite si les muscles sont relâchés. Ta main glisse dans son dos à la diagonale en se croisant comme sur le ventre pour le rassurer. Une fois cela fait, tu peux masser la nuque  délicatement. 

Pour finir le massage, tu peux faire le visage avec des points précis comme les tempes, les sinus. Et bien sûr un gros bisous !! 

Un dernier petit conseil, pour bien profiter du moment et que bébé se détende bien, veilles à ce que la pièce dans laquelle tu vas masser ton bébé soit assez chaude. 

Combien de temps dure le massage ? 

En règle général, il n’y a pas de temps imparti pour le massage. Souvent surtout si ton bébé n’est pas habitué, on commence par 5 à 10 min puis on augmente au fur et à mesure. C’est l’avantage d’un massage à domicile.

Et si ton enfant veut arrêter, il te le fera rapidement comprendre. Et dans ces cas là, tu trouveras un autre moment. 

Pour ma part, lorsque je masse mes filles, c’est souvent au moment du change le soir pour les relaxer. Le massage facilite l’endormissement de bébé. 

Est-ce que le massage a plu à mon bébé ? 

C’est plus visible sur certains enfants, il y a même dans certains cours de massage pour bébé, des bébés qui s’endorment tellement qu’ils sont relaxés. Les miennes ne s’endorment pas mais sur la seconde on voit qu’elle lâche plus sa tenue de tête et son dos. 

Ce que je recommande si c’est possible, c’est d’au moins allez faire une session de massage bébé avec une sage femme ou masseur qui te donnera en visuel tous les bons conseils et te rassurera si nécessaire. Une fois les gestes vus et appliqués une fois, il sera facile de masser bébé à domicile avant le coucher. 

Quels produits utilisés pour masser bébé ? 

Je recommande une huile douce comme l’huile de calendula par exemple celle de chez Weleda (massage bébé). Autrement, j’aime beaucoup utiliser la crème Relax Isotonic qui est un soin à base d’eau de mer. L’eau de mer est bénéfique pour tous et surtout pour les jeunes peaux. Elle permet de régénérer et nourrir en profondeur. Mais surtout l’eau de mer contient plus de 99 minéraux et oligo-éléments qui permettent aussi de détendre bébé. Oui Oui !!! 

Alors voilà. Tu as envie de tester ? Fonce ?

Toi aussi tu masses déjà bébé ? Ça te plait ? Bébé te le rends bien ? Racontes nous tout en commentaire.